Nettoyer au naturel son clavier d’ordinateur

Nettoyer-clavier-au-naturel

Il existe trois bonnes raisons de nettoyer son clavier d’ordinateur: chasser les bactéries qui y sont nombreuses, rallonger la durée de vie s’il s’agit d’un ordinateur portable et enfin parce qu’un clavier propre est plus agréable. Alors, pour nettoyer son clavier, il existe en grande surface des bombes à air et des mousses chimiques… peut être efficaces mais peut être toxiques aussi pour l’environnement, vos doigts et votre santé. Alors voyons s’il existe des alternatives naturelles et pourquoi pas économiques!

 

Comprenons le Pourquoi pour déterminer le Comment.

Qu’est ce qui salit les claviers? C’est simple: la poussière qui se dépose sur les touches et entre les touches, mais aussi des débris alimentaires, des cheveux, cendres (pour les fumeurs), des micro débris de peau, ainsi que la transpiration et graisse présente sur nos doigts. En résumé, il existe deux catégories d’éléments à éliminer de votre clavier: les débris et les traces.

 

Les débris

La solution vendue en grande surface est une bombe dépoussiérante (entre 9 et 16€ la bombe). Outre le prix, ces bombes peuvent accroître l’effet de serre car elles utilisent du  HFC-134a. Donc vous avez deux bonnes raisons d’essayer une alternative.

Pour commencer, éteignez votre ordinateur. Retournez le clavier et secouez le. Une bonne partie de débris et de poussières vont se dégager. Ensuite, aspirez votre clavier à l’aide de l’embout à brosse branché à votre aspirateur. Il ne devrait pas être nécessaire de démonter les touches, mais au besoin vous pouvez utiliser une ancienne brosse à dent ou petite poire pour appareil photo pour passer entre les touches.

 

Les traces

Maintenant que les débris sont retirés, nettoyons la surface de votre clavier. Comme pour les débris, les commerces vous proposeront des lingettes, de la mousse en bombe… Bref, ça coûte à votre porte monnaie et à la planète. Voici la solution écologique: selon la typologie des traces, utilisez une serviette microfibre ou un coton tige (pour passer entre les touches) légèrement imbibés de vinaigre ou d’alcool à brûler.

Quelque soit l’étape, soyez encore plus prudent avec le clavier d’un ordinateur portable. Les touches sont plus fragiles et difficiles à démonter. Enfin, un linge trop imbibé de vinaigre pourrait être fatal à l’électronique situé sous le clavier…