Le bicarbonate de sodium pour le ménage?

Bicarbonate de soude

Découvrons ce qu’est le bicarbonate de sodium et ce qu’il peut apporter de bon au ménage.

 

Qu’est-ce que le bicarbonate de sodium?

Parfois désigné bicarbonate de soude (par erreur), le bicarbonate de sodium est une poudre blanche. On peut la retrouver à l’état naturel dans l’eau de mer (les égyptiens la récupéraient par évaporation). On peut également la produire à partir de sel et de craie (c’est à un français que l’on doit cette découverte en 1791, Ernest Solvay).

 

Oui, le bicarbonate de sodium peut faciliter le ménage

Les égyptiens s’en servaient donc comme soin pour le corps, nous pouvons également l’utiliser pour la cuisine, mais le bicarbonate de sodium dispose aussi d’atouts ménagers!

Comme le vinaigre, le bicarbonate de sodium a la faculté chimique de combattre le calcium. Ce qui nous permet de disposer d’un produit anticalcaire 100% naturel. Ainsi le bicarbonate de sodium est un bon détartrant inox par exemple. Il permet également d’assouplir l’eau (très calcaire sur Lille) et donc d’être utilisé comme adoucissant pour votre linge en machine.

Le bicarbonate de sodium est également considéré comme un abrasif doux. C’est un très bon agent nettoyant naturel pour votre intérieur.

Enfin, le bicarbonate de sodium élimine naturellement les graisses. Vous pouvez donc l’utiliser avec succès, dans la cuisine, pour nettoyer des taches graisseuses cuites au fond des casseroles, four, ou plaques de cuisson.

 

Comment bien utiliser le bicarbonate de sodium?

Alors, il est préférable de diluer le bicarbonate de sodium. En effet , à l’état de poudre vous risquez de rayer les surfaces à nettoyer. Pour vous donner une idée, une cuillère à soupe suffit pour 50 cl d’eau. Ensuite, utiliser une éponge imbibée de bicarbonate de sodium dilué.

Astuce pour une crêpière : laissez quelques heures votre crêpière reposer dans un mélange eau chaude + bicarbonate de sodium. Puis, nettoyer à l’aide d’une éponge. Vous serez surpris du résultat!

 

Nos amies les plantes

Plante.verte.pour.la.maison

Maintenant vous le savez, l’air de notre maison est plus pollué que l’air extérieur, cela même si la maison est très propre.

Il faut donc l’aérer et se faire aider par les plantes pour la dépolluer.

C’est le Dr Wolverton, chercheur à la NASA, qui s’ est penché sur la question (How to Grow Fresh Air). Dans les années 80, le Skylab en rentrant d’une mission spatiale a montré qu’il était pollué par des produits toxiques provenant des matériaux le composant.
Dès lors, si des êtres humains devaient vivre dans des espaces confinés, il fallait trouver une solution pour avoir un air sain (autre que cette d’ouvrir les hublots…). Et, ce sont les plantes qui se sont révélées efficaces.

Rappelons les deux types de pollution intérieure :

1) Les toxiques biologiques: animaux domestiques, acariens, les moisissures.
2) Les toxiques chimiques: COV (composés organiques volatiles), formaldéhyde et le gaz carbonique, le toluène, le Benzène, etc
Concrètement, ces agents toxiques proviennent de nos chauffages, des produits d’entretien, de la composition de nos meubles modernes, des aérosols, de nos revêtements de sols, murs, des peintures etc.

N’oublions pas que les ondes électro-magnétiques peuvent également être nocives: les appareils électriques sans fil notamment

Tous ces agents toxiques agissent sur notre santé: nos yeux piquent par exemple. Les médecins décèlent plus d’allergies ou de maladies chroniques respiratoires, certains vont jusqu’à penser que certains solvants sont cancérigènes.

Voici une liste de plantes dépolluantes :

1) Le Cactus du Pérou: Pour absorber les radiations électromagnétiques, à placer près des ordinateurs ou de la TV
2) Le Chlorophytum: élimine les COV. A placer dans une chambre d’enfant ou la cuisine.
3)  L’Arbre de Jade à mettre dans la cuisine car il dépollue de l’ammoniaque, protège des ondes.
4) Et encore le Lierre, le Palmier Areca, la Misère Pourpre, le Chrysantheme, le Spathiphyllum, le ficus et d’autres…

ATTENTION!
Chaque plante a besoin de plus ou moins de chaleur, de lumière, d’eau. On compte un plante pour 10 m², donc une par pièce.
Puisqu’elles sont nos alliées, ne nous en privons pas. Et puis, les plantes sont décoratives et anti-stress!